en ce moment,on ne peux pas dire qu'il fait beau temps sur la Normandie.

malgrès tout,nous profitons d'une météo un peu plus clémente,pour faire une sortie,et essayer nos motos.

Jean Luc,pour paufiner ses réglages de carburation,et moi,pour essayer les derniers travaux entrepris sur ma terrot.

une photo de ma 350 Terrot HDA,avant de partir de la maison.

001

on se retrouve à 14h30,chez Jean Luc.

le temps qu'il s'équipe,et qu'il sorte sa 350 HSSG-R,et nous voilà partis faire la route de la côte.

 

ma moto,fonctionne bien,et je suis ravi,de voir l'aiguille de l'ampèremètre dévier vers la charge,quand la moto prend des tours.

preuve que la remise en état de ma dynamo,a été payante.

côté garde chaine,tout va bien,et la protection est bien meilleure.

c'est fini les projections d'huile sur l'arrière de la batterie,et je trouve qu'esthétiquement,il va bien sur ma moto.

le circuit.

Capture SORTIE DU 26 FEVRIER 2018

après Fermanville,nous prenons la direction de Saint Pierre Eglise.

la route qui serpente dans les bois,est striée de plaques de mousse,au milieu des traces de voitures.

un peu comme les chemins de l'ancien temps avec de l'herbe au milieu.

c'est dire le taux d'humidité qui règne dans le coin.

il pleut tous les jours depuis plus d'un mois.

arrivés à Saint Pierre Eglise,nous décidons de rejoindre le Theil,par la route de Valognes.

ma Terrot fonctionne à merveille,et je fait des pointes à 75 km/h,quand soudain,en pleine ligne droite,le moteur coupe brusquement.

c'est la panne...

Jean Luc,me fait déjà le sénario catastrophe.la magnéto a cassé,ou elle c'est décalée,le condensateur a claqué....

je me vois déjà de retour sur une remorque.

il me demande si l'essence arrive bien au carburateur.

je controle,c'est okay.

je tente le coup de changer la bougie.002

on essaye,et la moto redémarre au deuxième coup de Kick.

ouf,ce n'était que la bougie de claquée!

une autre photo,avant de repartir.003Jean Luc a prévu de diminuer le débit de sa pompe à huile,mais comme il est encore en rodage,il va le faire progréssivement.

à chaque arrêt,il laisse une trace de son passage,comme je le faisais il y a quelques années.

 

nous repartons vers Cherbourg,par des petites routes boueuses à souhait.

avec le froid,et la vitesse,me voilà pris,d'avoir les yeux qui pleurent,et ça,ce n'est vraiment pas pratique pour conduire.

enfin,à 16h15,nous voilà de retour chez Jean Luc.

je ne reste que le temps de lui dire à bientôt,car je dois rentrer,pour 16h30 à la maison.

 

et voilà,encore 40 kilomètres de plus au compteur,sous un soleil timide,et un froid tout juste supportable.

vivement le printemps!

 

c'était,une petite sortie bien sympatique,histoire de rouler un peu.

pour ceux qui aiment les Terrot,et les Magnat Debon,venez nous rejoindre sur notre forum!

http://www.500rgas.info/forum