13h30,ma Terrot est prête,je vais enfin pouvoir faire le circuit qui j'avais prévu le 11 Avril.

mais mon embrayage va en décider autrement!001il fait beau,mais il y a un vent à décorner les boeufs!002je démarre la moto,et au momment,ou je passe la première,j'entends que ça frotte côté embrayage.

c'est encore le couvercle chromé.

je le vire,et je le mets dans le garage.il commence à m'énerver celui là!

allez,direction le Theil.

presque arrivé dans ce village,j'entends que ça frotte,dans le carter de chaine primaire.

la garde de l'embrayage a encore augmentée.

bon,là c'est sur il y a un truc qui ne va pas,avec l'embrayage!

je refait les 11 km à petite vitesse,dans l'autre sens.

14h30,me revoilà à la maison.

je tombe le carter de chaine,je saisis l'embrayage à deux mains,et là stupeur.

il loche sur son axe.

je vire les ressorts,le couvercle,et là,je comprends.

l'écrou et le contre écrou qui tiennent l'embrayage sur l'axe de sortie de boite,se sont progressivement desserrés.

ce sont des écrous à crénaux qu'on serre avec un outil spécial."on en voit un sur la photo"004on voit bien qu'il y a beaucoup d'espace,entre le pignon de la chaine secondaire,et la cloche d'embrayage,et sa chaine primaire.003je remonte mes deux écrous,et je les serre au mieux,en finissant par un petit coup de marteau,avec un tournevis,pour bien les bloquer.

il est 15h15,quand de nouveau,ma 350 Terrot HDA,est prête à reprendre la route.

cette fois ci,le carter chromé d'embrayage,ne bouge plus quand je débraye.006

donc direction Fermanville,un petit port sur la côte près de Cherbourg.007ce coup çi,tout à l'air de bien se passer.

je fait de belles photos sur le port.008la côte,et au loin,la rade de Cherbourg.009dommage,la marée est basse.010je reprends la route pour rentrer à la maison,et presque arrivé,je constate que la garde de l'embrayage augmente de nouveau.

c'est pas vrai,ça recommence à se desserrer!

une fois rentré à la maison,je prends le taureau par les cornes,et je démonte complètement la cloche d'embrayage.

elle est emmanchée sur un cône,avec une clavette.011

je vérifie qu'il ni y pas de dégâts sur le cône mâle.012et sur le cône femelle.013

tout est bon,et la clavette,n'a pas souffert elle non plus.014sur les conseils de Fred un ami du forum Terrot,je vais remplacer les écrous à créneau d'origine,par des écrous 6 pans.

le lendemain matin,je me mets en chasse d'écrous en 12mm au pas de 125.

je suis allé chez Porquet the spécialiste de la visserie ,et des pièces spéciales,à Cherbourg.
ils n'ont pas la pièce bien sur! kill
ou alors sur commande,délai de livraison 1 mois,et par sachet de 100.

il me faut trouver une autre solution.

chez le garagiste du coin,j'ai trouvé des écrous de 12/125,dans sa boite à miracles.
c'est plein de vieilles vis,et écrous:mais malheureusement,ce sont des écrous de roues pour voitures. 
il faut les passer au tour,pour en faire des écrous normaux.

je n'ai pas pris de photos des écrous que j'ai trouvé,mais voilà le même en neuf.shoppingenfin,il a trouvé comment arranger le coup.

il me conseille d'aller chez JS Motors à Brix.
il restaure des voitures,et des motos anciennes.

il va me passer les écrous de roue que j'ai trouvés au tour.
je les récupère en fin de journée
ça m'a couté 20 €!,mais c'était du travail rapide et soigné.

à gauche,les deux écrous à créneau d'origine Terrot,et à droite les deux écrous de roues après usinage.001l'écrou de gauche a gardé un épaulement.
il fait 11 mm d'épaisseur.
il ira au fond de l'embrayage.
celui de droite n'a pas d'épaulement.
il fait 9 mm d'épaisseur,et sera le contre écrou.002une vue de dessus.

maintenant,il n'y a plus qu'à remonter le tout.

ce sera pour le lendemain.003

le lendemain matin.

je mets en la cloche d'embrayage en place.

puis je visse le premier écrou,à la main,et je le mets en appui.

je controle si l'embrayage est bien positionné.001

un premier serrage.002je doit bloquer la roue arrière,avec le frein.003

puis je mets en place le contre écrou.

voilà,ça ne devrai plus bouger.004

je dispose d'un jeu complet,tout neuf,de disques d'embrayage,lisses et garnis.

à droite sur la photo.005je monte mon jeu neuf,mais les disques garnis semblent un peu trop épais.

il faudra que je les passe au papier de verre,pour les mettre à la bonne côte.006

en attendant,je remonte l'ancien jeu de disques.007je pose le couvercle,et les ressors d'embrayage.

puis je remonte la chaine primaire.008on voit sur cette photo,qu'il y a moins d'espace entre les deux chaines.00914h00,me voilà parti pour un gallop d'essai.

je prends la route de la côte jusqu'à Fermanville,puis je bifurque vers Saint Pierre Eglise.

je m'arrête sur la place du village,pour boire un panaché,et acheter le journal.

il fait un temps estival,on se croirait en plein été.010retour sur cherbourg,par les terres,puis arrêt sur le port du Becquet de Tourlaville,pour quelques photos.011l'eau est limpide.012l'entrée du port.013l'ancienne gare du becquet,ou passait la ligne du chemin de fer qui suivait la côte de Cherbourg à Saint Vaast la Hougue,en passant par Barfleur.

ce train s'appellait "le tue vâcques" car chez nous,les vaches avaient la mauvaise habitude de regarder passer les trains d'un peu trop près.014encore une belle photo de ma Terrot.015un petit effet d'hombre.016puis retour au garage des Flamands,ou j'ai déniché les écrous de roues qui ont sauvé mon embrayage.

histoire de remercier Mathieu le mécanicien,pour m'avoir laissé fouiller dans sa boite à miracles,et pour m'avoir conseillé,d'aller les faire usiner chez JS Motors.017à 16h00,me voilà de retour à la maison,avec 33 km de plus au compteur.

voilà ma brave Terrot prête à affronter la route.

avant la fin Juin,j'ai un circuit de 650 km à faire en 5 jours,et toujours en solitaire,et avec ma remorque Fulgur.

si vous aimez les Terrot et les Magnat Debon,venez nous rejoindre sur notre nouveau forum.

http://www.500rgas.info/forum